Dessin : Ambre Nélis

Création 2021.
Duo conte et musique très librement adapté d’Ovide par Fred Pougeard, avec Fred Pougeard et Renaud Collet.

Jupiter se fiche de Junon, qui pourtant a lu Machiavel ; et de l’article 222-23 du Code Pénal comme de sa première toge. Il a de sérieuses casseroles au derrière. Il aime le gigot de sept heures à la cuiller, mais beaucoup moins le tofu et les brocolis. Callisto, elle, dans son long chemin vers le ciel, ni ne claque des dents, ni ne plie ses oreilles en arrière. Tirésias connaît les deux Vénus. Echo nous transporte au fond de sa grotte de solitude et nos coeurs à l’écouter ne seront pas rochers… Et tout cela a commencé avec une paire de ciseaux…

Fred Pougeard s’est laissé emporté, comme tant d’autres, par le poème-fleuve d’Ovide, aux méandres fabuleux et terribles, d’une puissance imaginaire qui a peu d’égal. Les récits qui le composent sont miroirs de nos propres mues, ils éclairent nos intimes métamorphoses. Ils ont aussi ce doux pouvoir de réenchanter le monde et la matière. Fred Pougeard en offre pour quelques-uns, accompagné par son complice le musicien Renaud Collet, une adaptation très libre.
Appuyée sur la prodigieuse architecture bâtie par poète latin, inspirée aussi de vieilles lectures des chroniques délicieuses d’Alexandre Vialatte, elle y dépose quelques pincées de nonsense, pour pouvoir rire des dieux, de nous mêmes et de notre temps.

Production : Compagnie L’Allégresse du pourpre.
Soutiens pressentis à la création, pré-achats et coproducteurs : la MJC Calonne de Sedan, la Maison du conte de Chevilly-Larue, le Centre des Arts du récit en Isère, le Festival Méli’môme à Reims et le Festival des Sortilèges de la Pleine Lune à Guéret.


Adaptation : Fred Pougeard. Mise en scène : Pascal Adam. Avec Fred Pougeard (récit) et Renaud Collet (instrumentarium). Création lumière (version plateau) : Antoine Lenoir.

Télécharger le dossier de production.